Fausses infirmières dans le Limbourg

Breitet sich auf Nachfrage du parquet de Limbourg
Platz
Limbourg
Datum

Le vendredi 17 juillet 2020, plusieurs personnes dans le Limbourg ont été victimes de cambriolages commis par deux jeunes filles se faisant passer pour des infirmières.

Elles ont sonné chez les victimes en déclarant effectuer des tests COVID. Pendant qu’une pseudo-infirmière effectuait un faux test, l’autre fouillait la maison et volait de l’argent et des cartes bancaires.

Par la suite, elles sonnaient aux victimes en se faisant passer pour un employé de banque qui voulait bloquer leurs cartes après le vol et essayaient d’obtenir le code secret.

Le 17 juillet 2020, entre 11h30 et 11h45, les fausses infirmières ont frappé une première fois ‘Sint-Servaasstraat’ à Tongres.

Le même jour vers 13h00, elles ont essayé d’entrer dans un immeuble à appartements situé ‘Varkensmarkt’ à Diepenbeek.

Puis entre 13h40 et 14h25, elles se sont introduites dans la résidence service ‘NUMA’ ‘Sint-Truidersteenweg’ à Hasselt.

Auteur 1: Femme âgée de 20 à 30 ans, au teint basané et avec de longs cheveux foncés. Elle avait les cheveux attachés en queue de cheval. Elle est la plus grande des deux et de plus forte corpulence. Elle portait un tablier blanc d’infirmière. 

Auteur 2: Femme de 20 à 30 ans, mince et avec de longs cheveux foncés. Ses cheveux étaient coiffés en chignon. Elle aussi était vêtue d’un tablier d’infirmière.