Viol à Herent

Breitet sich auf Nachfrage du parquet de Louvain
Platz
Herent
Datum

Le dimanche 14 mars 2021 après 19h00, une femme a été victime d’un viol commis dans son habitation située à Herent alors que ses deux enfants dormaient.

Il y a plus de 15 ans, la victime avait tchatté avec un dénommé T(h)omas et avait décidé de le rencontrer. L’homme est arrivé chez la victime et ils ont discutés. Au fur et à mesure de l’entrevue, l’homme était de plus en plus insistant. Malgré que la victime n’était pas consentante, il l’a violée. Après avoir commis le fait, il a déclaré qu’elle ne pouvait pas lui faire de mal vu qu’ elle était une mère célibataire avec 2 enfants.
Le mardi 23 mars 2021 à 12h19, la victime pense avoir vu ce T(h)omas à bord d’une BMW 1 gris foncé, au carrefour entre la Bijlokstraat et Oostremstraat à Herent. Il s’agit peut-être d’une autre personne que l’auteur. Si elle se reconnaît, les enquêteurs lui demande de se manifester afin d’écarter cette piste.

L’homme est âgé d’une trentaine d’années et mesure environ 1m90. Il a le crâne rasé et a une longue barbe blonde/brune. Il s’exprime en néerlandais avec un accent limbourgeois. Au moment des faits, il portait un pull noir, un T-shirt bleu clair et un pantalon beige « Chino ». Durant leur conversation, T(h)omas a dit qu’il avait vécu un an en Inde et un an dans un autre pays. Qu’il avait eu une ‘grosse bagnole’ ( un gros bac) dans le passé. Qu’il voulait se faire tatouer dans un autre pays. Qu’il était contre la vaccination à la COVID19 mais qu’il se ferait vacciner quand même car ce serait plus facile pour voyager à l’étranger.