Meurtre de Mieke Verlinden à Noorderwijk

Breitet sich auf Nachfrage du parquet d'Anvers, division Turnhout
Platz
Noorderwijk
Datum

Le lundi 10 novembre 2020, Mieke Verlinden, 59 ans, a été retrouvée morte par son mari dans leur maison située Fabiolastraat à Noorderwijk. L’auteur a eu recours à une violence terrible.

Madame Verlinden a reçu de nombreux coups de couteau. Pour l’instant, les enquêteurs cherchent à déterminer le mobile de ce meurtre. Quelques éléments pourraient cependant contribuer à l’identification d’un auteur de sexe masculin, ce qui est confirmé par l’ADN trouvé sur place. Les faits auraient été commis entre 09h00 et 10h34, ce qui a pu être déterminé parce que Mieke a pris le courrier de la boîte aux lettres à 09h00 ; ce dernier étant déposé sur la table. Elle n’a ensuite pas réagi à un message Whatsapp envoyé à 10h34. L’auteur a dû sonner puis entrer par la porte d’entrée.

Les pantoufles de Mieke ont été comme jetées dans le salon, et une chaise de la salle à manger se trouvait à une place anormale. Mieke a finalement été tuée dans la cuisine. Un portefeuille contenant de l’argent est resté sur la table de la salle à manger.

L’auteur s’est probablement blessé au cours des faits et du sang de la victime a pu également se retrouver sur ses habits. Les enquêteurs font donc appel à des témoins qui ont remarqué quelqu’un avec des blessures inexpliquées (même mineures) et/ou qui serait rentré chez lui avec des vêtements tâchés de sang après l’heure du crime. Les enquêteurs font également appel à des témoins qui pourraient avoir vu des agissements ou des véhicules suspects autour ou à proximité de la propriété.

Peut-être l’individu était-il à pied et est-il monté à bord d’une voiture stationnée à un autre endroit. Les transports publics ne sont pas non plus à exclure. Une trace de chaussure de l’auteur a été trouvée dans la cuisine. Il s’agit d’une semelle très spécifique de type Finnamic (nl) provenant de chaussures orthopédiques Finn Comfort. Deux modèles pour hommes ont cette semelle : le ‘Huelva’, un modèle bon marché , et le ‘Sarasota’, un modèle haut de gamme.

L’auteur portait probablement des gants bleus en latex pendant les faits. Un morceau a été récupéré près de la victime. Ces éléments sont peut-être suceptibles de rappeler quelque chose à quelqu’un ?
 

Toute information, tout détail est important dans cette enquête . Les enquêteurs demandent donc, si quiconque connaît quelqu’un qui a eu un conflit avec Mieke, peut-être même dont Mieke elle-même n’était pas consciente, à l’école ou ailleurs, de prendre contact avec les enquêteurs.