Déchargement de déchets de stupéfiants en Limbourg

Breitet sich auf Nachfrage du parquet de Limbourg
Datum

Lors de la fabrication de stupéfiants, il reste toujours beaucoup de déchets. Ces déchets sont hautement toxiques et peuvent être très dangereux pour ceux qui entrent en contact avec ceux-ci. Cela peut aller d’irritations à des brûlures, voire entraîner la mort. Au cours des mois de février, mars et avril 2021, de grandes quantités de ces déchets liquides ont été déversées dans la nature limbourgeoise. Ils sont soit contenus dans des barils en plastique, soit tout simplement rejetés dans la nature ou dans le réseau d’égouts.

 

Lieux et dates de déversement

  • Entre le 15-02-2021 et le 23-02-2021, les déchets liquides ont été déversés à deux reprises dans la nature au Beverbeek à Hamont-Achel. (photo 1 + photo 2).

  • Dans la nuit du 5 au 6 mars 2021, l’usine de traitement des eaux d’Aquafin ‘Oude Weerstraat’ à Lanaken a été alertée d’une très grande quantité de déchets liquides arrivés par les égouts.

  • Le 24-03-2021, 140 barils contenant des déchets toxiques ont été trouvés à Hechtel-Eksel, sur une route parallèle à la N74.

  • Le 27-04-2021, des déchets ont été rejetés sur une surface de 1m x 9m sur le parking du ‘Fit-o-meter’ sur la ‘Haart Grote’ à Hamont-Achel.

  • Le 27-04-2021, 100 barils bleus et 14 barils translucides ont été trouvés dans la forêt ‘Oude Postweg’ à Zutendaal (photo 3).