Surfons Tranquille: Un nouvel outil de gestion des données sur Facebook

Après Google, Facebook vous invite à son tour à mieux contrôler les informations que vous lui livrez. Tous les détails avec le commissaire Olivier Bogaert. 

La protection de vos informations via Google constituait la thématique de notre précédent article. Cette fois, il est question du partage des données avec autre géant : Facebook. Et d’une nouveauté qui fait son apparition. « La fonctionnalité proposée a été nommée « activité en dehors de Facebook ». « Elle va permettre à l’utilisateur de contrôler les données récupérées par le réseau social auprès d’autres plateformes ou applications. Concrètement, vous allez pouvoir voir la liste des sites qui ont eu accès à vos données personnelles et vous pourrez décider si elles peuvent rester liées à votre profil », explique le commissaire Olivier Bogaert, de la Federal Computer Crime Unit.  

Dans les réglages, il vous sera possible d’empêcher le partage des informations et même d’effacer l’historique. Ces données sont celles qui permettent de nous suggérer des contenus publicitaires selon nos recherches ou nos réactions. Une technique qui aurait servi lors des dernières élections américaines. « Les informations qui sont ainsi récoltées permettent de nous définir avec précision. Les annonceurs vont recevoir des données de localisation, vont être informés de l’appareil que nous utilisons, des marques qui ont notre préférence, des médias que nous consultons, de notre sport favori ou encore du voyage de nos rêves. » 

Des statistiques anonymisées 

Si les données ne seront pas totalement supprimées, elles seront au moins anonymisées. « Facebook pourra donc disposer de statistiques mais elles ne seront plus associées à des utilisateurs. » La fonction est en test en Espagne, en Corée du Sud et en Irlande et devrait bientôt être disponible pour tous !