Surfons Tranquille : LinkedIn utilisé pour vous tendre des pièges

Vos données personnelles sont la cible des pirates. Parmi les réseaux sociaux, LinkedIn est de plus en plus prisé. Ouvrez l’œil et renseignez-vous !

Surfons Tranquille : LinkedIn utilisé pour vous tendre des pièges

Le phishing, qui consiste à tromper l’internaute pour le pousser à divulguer ses données, est de plus en plus fréquent. Un réseau social est particulièrement utilisé ces derniers temps : LinkedIn. « Dans un rapport récent, la société Egress, spécialisée en sécurité informatique, explique que les attaques sur LinkedIn, liées au phishing, avaient augmenté de 232% en un mois en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis », prévient le commissaire Olivier Bogaert. Le piège prend la forme d’un mail invitant les utilisateurs à prendre connaissance d’un contenu sur LinkedIn. « Ce qui ne les surprend pas vu que Linkedin leur envoie régulièrement des mails pour les informer que des personnes ont fait des recherches sur leur profil ou encore, que leur profil est lié à des offres d’emploi. Ils devront alors se connecter et fourniront (au pirate) identifiant et mot de passe. » 

De son côté, le laboratoire ESET nous met également en garde par rapport à d’autres risques. Les pirates peuvent aussi en profiter pour installer un logiciel malveillant. Et ce n’est pas tout. « Ils vont également contacter les utilisateurs en leur proposant une offre d’emploi. Intéressé, le destinataire va cliquer sur un lien et il devra fournir un peu plus d’informations. Un mail lui précise ensuite que son profil correspond tout à fait à la fonction proposée. Afin d’y accéder, il est invité à suivre une formation et à payer un montant afin d’y participer », poursuit notre expert. 

 

Renseignez-vous !  

Un indice de la fraude : une entreprise ne vous demandera jamais vos coordonnées bancaires lors d’un premier contact. Documentez-vous un maximum sur la société à l’initiative de l’offre. « Une recherche sur Google vous permettra d’en savoir un peu plus mais également de trouver les coordonnées afin de prendre contact avec la gestion du personnel. Et, pour le futur, quand vous recevez ce type de messages, connectez-vous à votre profil LinkedIn et allez consulter les notifications. Et, dans les réglages, n’hésitez jamais à limiter la visibilité de certaines de vos informations », préconise le commissaire Bogaert.