Surfons Tranquille: Les navigateurs Internet pris pour cible

Microsoft lance une alerte suite à la découverte du logiciel malveillant baptisé Adrozek. Celui-ci réduit le niveau de sécurité de votre navigateur. Explications.

Microsoft a découvert il y a quelques semaines qu’un logiciel malveillant ciblait son environnement Windows. Baptisé Adrozek, le virus s’installe automatiquement lors de la visite d’un site web piégé par les pirates.

Selon Microsoft, plus de 17.000 pages, associées à 159 noms de domaine, sont la source de cette infection. Les internautes européens et asiatiques seraient les principales cibles de cette attaque de grande ampleur.

Microsoft nous signale que les navigateurs ciblés sont Edge, Chrome, Firefox ou encore Yandex.

Que se passe-t-il suite à cette intrusion ? « Une fois entré dans notre navigateur, le virus va procéder à une série de modifications qui vont permettre de réduire le niveau de sécurité. Il va notamment insérer des codes qui feront apparaître des publicités sur les pages que vous visitez. Il va aussi créer une fonction qu’il nomme « Main Service » et qui va lui permettre de rester actif. Grâce à cette fonction, il va également accéder à toutes les données du navigateur et les collecter », signale le commissaire Olivier Bogaert, spécialiste de la cybersécurité à la Police Fédérale.

Comme nous sommes nombreux à autoriser la mémorisation de différents identifiants et mots de passe, le virus copiera facilement les informations, ce qui permettra de les transmettre en externe.

 

Mettez à jour votre navigateur

Si vous avez vu apparaître des fenêtres publicitaires lors de votre navigation, procédez à une analyse de votre système à l’aide d’un antivirus. « L’étude de Microsoft a permis de démontrer que son logiciel Windows Defender pouvait détecter le virus Adrozek grâce à sa fonction d’analyse comportementale. »

N’hésitez pas non plus à remplacer votre navigateur par sa version la plus récente et soyez prudents en navigant sur Internet. Vérifiez la réputation des sites et évitez de cliquer sur des liens repris dans des messages dont vous ne connaissez pas le destinataire.