Sécurité Routière : Bob le retour

Nous reparlons aujourd’hui d’un personnage qui revient tous les ans à la même époque comme Saint-Nicolas ou le Père Noël. 

Campagne BOB

Bien sûr, il s’agit de BOB, le sympathique ami qui ne boit d’alcool pas pour ramener tout le monde en toute sécurité à la maison. Traditionnellement, comme les fêtes de fin d’année sont plutôt arrosées, c’est donc le bon moment pour rappeler que boire de l’alcool et conduire font mauvais ménage. Et la campagne BOB débute ce vendredi 1er décembre, avec donc plus de contrôles alcool à la clé.  

La solution du BOB, quimplique-t-elle ?  

Elle implique de tout d’abord convenir au préalable de qui ramènera tout le monde à la maison sans avoir bu. Penser à la solution du BOB en cours de soirée, c’est prendre le risque que tout le monde ait déjà trop bu. Dès lors, c’est toujours plus sûr de choisir son BOB avant de commencer la fête.  

Le BOB peut-il tout de même boire quelques verres, tant que c’est raisonnable ?  

Là aussi, c’est prendre un risque. Si vous êtes reçu en famille et chez des amis pour un long moment, et que vous buvez juste l’apéritif au tout début, forcément, vous serez sobre quand vous repartirez quelques heures plus tard, car on élimine un verre d’alcool en un peu plus d’une heure, en moyenne. Mais ça, c’est si vous êtes quelqu’un de très discipliné. Le souci, on l’a déjà constaté, c’est que ce n’est pas donné à tout le monde de savoir s’arrêter au bon moment pour être sobre au moment de reprendre la route.  

Dès lors, dans un tel cas, il vaut mieux vaut opter pour d’autres solutions. Ça élire un BOB n’est pas le seul moyen d’éviter le reprendre le volant en ayant bu. Vous avez des chauffeurs professionnels qui sont BOB pour vous. Pensons aux chauffeurs des lignes de nuit à Bruxelles, aux taxis, ou encore à certaines organisations qui proposent des taxis collectifs, comme SAM-drive. Pour le réveillon du Nouvel An, il y a souvent également une offre spéciale des sociétés de transports en commun.  

Mais on peut aussi ne pas rentrer chez soi, ou du moins, remettre ce retour à plus tard ! Si vous allez chez des amis ou dans la famille, pour une grosse fête bien arrosée, voyez si ceux-ci ont une chambre d’amis ou simplement une pièce ou poser un matelas gonflable. L’hôtel est parfois aussi une bonne solution, plus chère certes, pour éviter de prendre des risques au volant. Dormir près des lieux de la fête , c’est aussi une bonne précaution utile pour ceux qui habitent loin. Car un long trajet de nuit, même sans avoir bu, c’est courir un autre risque, celui de s’endormir au volant.  

En résumé, pensez à l’avance à votre retour quand vous aller faire la fête quelque part, le tout est d’éviter de se retrouver alcoolisé derrière le volant, voire de vous endormir derrière celui-ci !  

 

 

Commissaire Olivier Quisquater
Police de la Route 

 

En savoir plus?

  • Plan national de sécurité 2022-2025 - Le sujet de cet article s’inscrit dans la lutte contre le phénomène Sécurité routière