Sécurité : Les bases du dépassement

Dépasser un autre véhicule peut se révéler dangereux si on ne suit pas les règles du code de la route, règles elles-mêmes basées sur le bon sens. Le type d’accident résultant d’un dépassement raté sont principalement le choc frontal ou celui provoqué par un rabattement précipité, ce qu’on appelle couramment une queue de poisson. Hélas, ce sont souvent des accidents d’un grande gravité !

liam-martens-unsplash

Alors rappelons la base de la base en matière de dépassement :

Avant de dépasser par la gauche, tout conducteur doit tout d’abord s'assurer que la voie est libre sur une distance suffisante pour éviter tout risque d'accident. Et s’il ne peut apercevoir les usagers venant en sens inverse à une distance suffisante pour éviter tout risque, il ne faut pas entamer de dépassement ! C’est essentiel aussi pour la sécurité des usagers vulnérables que sont les cyclistes, que les automobilistes sont souvent tentés de dépasser même à l’approche d’un virage avec vue masquée ou d’un conducteur qui arrive d’en face !

Il faut aussi vérifier qu'aucun conducteur qui nous suit n'a commencé un dépassement. C’est logique, mais pas toujours respecté par certains conducteurs impatients ou trop concentrés sur ce qui se passe devant eux. Sur des routes à une seule bande de circulation, il en plus essentiel de s’assurer qu'on a la possibilité de reprendre sa place à droite sans gêner les autres conducteurs. Ça veut dire qu’il faut pouvoir se rabattre autrement que quelques mètres devant eux, pour garder une bonne distance de sécurité.
Il faut également pouvoir effectuer le dépassement en un temps très court. Si on roule à peine plus vite qu’un autre conducteur, il vaut mieux rester derrière lui qu’effectuer un dépassement long, ce qui est dangereux sur le réseau secondaire, et très gênant sur autoroute ! Pensons à ces dépassements entre camions qui durent parfois plusieurs dizaines de secondes, et qui ralentissent tout le trafic derrière eux.

Rappelons enfin l’usage indispensable des clignotants. On clignote à temps pour avertir qu’on va se porter à gauche. Et on clignote aussi pour se rabattre à droite. Soulignons qu’en dehors des autoroutes et autres routes à 2x2 bandes et plus, on ne peut dépasser qu’un seul véhicule à la fois.

Dans beaucoup de cas, les automobilistes ou les motards négligent l’une ou l’autre de ces règles de bon sens. Et c’est comme cela que se produisent malheureusement pas mal d’accidents graves…

 

Commissaire Olivier Quisquater
Police de la Route