Sécurité : La fatigue, l'ennemi sournois

En cette fin d’hiver, la fatigue guette beaucoup de personnes ! C’est donc une bonne période pour vous sensibiliser à ce tueur silencieux sur la route, qui est très certainement sous-estimé dans les statistiques d’accidents.

En principe, avec le couvre-feu et l’interdiction des voyages d’agrément à l’étranger, les longs trajets de nuits ne risquent pas de poser de problèmes aux conducteurs non professionnels. Mais il faut savoir qu’il n’y a pas que la conduite de nuit qui peut poser problème. Le corps humain a aussi des moments de récupération en journée, principalement dans l’après-midi.

Vous avez certainement déjà tous ressenti cette impression d’avoir des paupières lourdes peu après le dîner. Si ça vous arrive, ce n’est vraiment pas à prendre à la légère. Vous pouvez alors basculer facilement dans un microsommeil, c’est-à-dire un bref endormissement, qui peut se faire avec les yeux ouverts, et pendant lequel vous n’êtes plus maître de rien. Dans ce cas, même si vous êtes attendu quelque part, il est vraiment temps de vous arrêter dans un parking !

Un arrêt de quelques minutes pendant lequel vous prenez l’air et vous dégourdissez les muscles peut vous permettre de retrouver de la vigilance et de rester concentré plus longtemps. En général, on parle d’une pause toutes les deux heures de route, mais n’hésitez pas à vous arrêter plus tôt si votre corps vous lance des signaux annonciateurs d’un coup de pompe. Si la fatigue est vraiment profonde, il vaut mieux même fermer les yeux pendant 10 à 15 minutes !

Sur des trajets courts, un conducteur sera encore plus facilement tenté de renoncer à une pause, voire à une petite sieste, parce qu’il connaît la route, et se dit qu’il sera bientôt à destination. Grave erreur, car l’envie de dormir est souvent plus forte que toute votre détermination à rester éveillé ! Et ne croyez non plus que d’user de petits trucs comme ouvrir les fenêtres ou mettre la musique à fond pourront vous aider très longtemps à vous tenir éveillé !

 

Commissaire Olivier Quisquater
Police de la Route