Sécurité : Autoroutes et routes pour automobiles

Les autoroutes et les routes pour automobiles sont certainement les voies publiques les plus favorables à la circulation des automobiles, puisque de nombreux types d’usagers lents ne peuvent pas les utiliser. On peut dire que la route pour automobiles est une sorte d’autoroute light, car une bonne partie des règles de l’autoroute s’appliquent à la route pour automobiles. Les deux sont annoncées par un panneau bleu.

Photo by Nagy Szabi on Unsplash

Voyons d’abord ce qui est identique. On l’a dit plus haut déjà, n’importe qui ne peut y circuler. Les piétons, cyclistes, cavaliers, cyclomotoristes, utilisateurs de quadricycles motorisés sans habitacle et conducteurs de véhicules agricoles sont interdits dans les deux cas. On ne peut pas non plus y faire demi-tour, faire marche-arrière, rouler sur la bande d’arrêt d’urgence, rouler en sens contraire, emprunter les raccordements transversaux, se ranger en dehors des zones prévues pour ça, et remorquer un véhicule avec une attache de fortune ou secondaire.

Sont aussi interdits sur les deux types de routes les cortèges, les manifestations, les rassemblements, les défilés publicitaires, les épreuves sportives ou la vente de tout produit (sauf autorisation spéciale, comme sur les aires de repos).

Voyons à présent les différences. La principale, mais essentielle, concerne les vitesses pratiquées. Rien n’est indiqué pour la route pour automobiles, ni en vitesse minimale, ni en vitesse maximale. Donc, on suivra les règles générales pour déterminer la vitesse sur une route pour automobile. Par exemple, pour une route automobile située en agglomération, ce sera la vitesse maximale de l’agglomération, sauf signalisation contraire. Pour une route pour automobiles à deux fois deux bandes de circulation située hors agglomération, ce sera donc 120 km/h, toujours sauf signalisation contraire. Sur autoroute, la vitesse maximale est bien entendu de 120 km/h, mais sont aussi interdits d’accès les véhicules qui ne peuvent atteindre en palier la vitesse de 70 km/h, sauf autorisation exceptionnelle. Et il faut aussi rouler à 70 km/h sur l’autoroute, sauf si les circonstances ou la signalisation en décident autrement.

D’autres différences concernent plus particulièrement les poids lourds, qui, sur autoroute, ne peuvent rouler que sur les deux bandes situées le plus à droite, sauf pour se conformer à une signalisation qui annonce un échangeur. Autrement dit, il leur est interdit de tripler !

Voilà c’est tout pour ce petit rappel sur les parallèles et différences entre autoroutes et routes pour automobiles…

20220120_C21

 

 

Commissaire Olivier Quisquater
Police de la Route