Classic 21 Sécurité : Encore et toujours la tirette

Le système de la tirette devrait tout doucement être connu de tous. Avec la tirette, il s’agit de fluidifier la circulation à hauteur d’un rétrécissement et d’utiliser au mieux l’espace disponible sur la chaussée. On préfère en effet avoir 2 files d’égales longueurs à une file unique, deux fois plus longue, et qui pourrait bloquer un carrefour ou un échangeur en amont par exemple.

Pour appliquer la tirette, il faut une route à au moins deux bandes dans le sens suivi, il faut que la circulation soit interrompue sur une bande quelle que soit la raison (travaux, véhicule en panne, rétrécissement structurel de l’infrastructure…), et il faut enfin que la circulation soit fortement ralentie. Si la circulation est fluide, le système de la tirette n’est pas d’application et on en revient aux règles générales.

Quand ces conditions sont réunies, les conducteurs de la bande qui n’est pas interrompue doivent céder le passage devant eux à hauteur du rétrécissement à un véhicule de la bande qui disparaît.

Pour ceux qui sont sur la bande qui disparaît : il faut rouler sur cette bande jusqu’à la fin de celle-ci et se positionner pour se placer entre deux véhicules de la bande qui continue tout droit.

Pour ceux qui sont sur la bande qui continue, on leur demande donc de ne pas fermer le passage à hauteur du rétrécissement de manière à laisser un véhicule s’insérer devant eux.

Pour ceux qui sont sur la bande qui disparaît, il est important de ne pas chercher à s’insérer avant d’arriver au rétrécissement, et ne pas chercher à s’insérer en même temps qu’un autre véhicule. Ne forcez pas non plus le passage si un conducteur de la bande voisine ne vous cède pas le passage, ça ne vaut pas la peine de risquer un accident pour un conducteur malpoli.

Rappelons que monter sur une autoroute encombrée ne donne pas droit à l’application de la tirette, car on n’est pas dans une situation de perte d’une bande de circulation et lorsqu’on accède à une autoroute, il faut toujours céder le passage aux conducteurs qui s’y trouvent déjà. Si la tirette s’applique néanmoins, ce sera par pure courtoisie…

Et signalons enfin que le mécanisme de la tirette s’applique même s’il y a un signal d’interdiction de dépasser ! Le mécanisme de la tirette ne s’applique en effet que lorsque la circulation est fortement ralentie. Et dans ce cas, il déroge à la signalisation. Par contre, si la circulation est fluide, on n’applique pas la tirette et la signalisation en place reprend toute son importance.