Classic 21 Sécurité : Attention chantiers !

Au printemps fleurissent les crocus… et les chantiers routiers ! Et là, prudence, car un chantier, même inactif, est une zone dangereuse. On peut y trouver des obstacles en bord de chaussée, des basculements de voie, des pertes de bandes de circulation, ou encore une diminution de la largeur des voies de circulation… Et quand un chantier est actif, il y a en plus des personnes qui travaillent en bord de route et qui risquent leur vie. Le risque est encore plus grand avec les chantiers mobiles, qui sont souvent moins bien signalés, moins bien protégés.

Et malheureusement, chaque semaine, sur les autoroutes belges, deux camions absorbeurs de chocs, qui accompagnent les chantiers mobiles, sont endommagés suite à un accident de circulation.

Que conseiller ? Tout d’abord, il faut modérer sa vitesse à l’approche de tout chantier. Une enquête européenne de 2014 montrait que 2/3 des conducteurs belges oubliaient de ralentir à proximité d’une zone de travaux. Et ce bien que des contrôles sont régulièrement organisés avec les Lidar, les radars mobiles de la police et parfois aussi les radars fixes lorsqu’ils se situent dans un chantier.

Autres problèmes à la source de l’insécurité près des chantiers : l’inattention et le respect des distances. Beaucoup d’accidents à hauteur de chantier ne s’expliquent que parce qu’un conducteur n’a pas vu à temps l’obstacle devant lui (une file formée à hauteur du chantier par exemple) ou a dévié de sa trajectoire vers la bande d’arrêt d’urgence parce qu’il était inattentif (à cause notamment du GSM). Et le fait de coller le véhicule devant soi peut aussi provoquer un accident de fin de files, puisqu’on n’aura pas de réserve de sécurité en cas de freinage brusque.

Il faut aussi respecter les interdictions de dépasser à l’approche d’un rétrécissement de chaussée, sauf si on est dans les conditions d’application de la tirette. Les conducteurs qui veulent dépasser jusqu’au dernier moment sont à la base d’accidents aux entrées de chantier avec perte de bande de circulation.

Enfin, soyez propres et ne jetez pas vos déchets par la fenêtre. Si les usagers étaient plus propres, on ne devrait pas autant prévoir de chantiers de ramassage des ordures. Moins de déchets jetés le long des routes, c’est moins de chantiers de ramassage, et donc moins de risques pris par les ouvriers, et également moins d’argent public dépensé.